S. Bortzmeyer ✅ utilise mastodon.gougere.fr. Vous pouvez le/la suivre et interagir si vous possédez un compte quelque part dans le "fediverse". Si ce n’est pas le cas, vous pouvez en créer un ici.
S. Bortzmeyer ✅ @bortzmeyer

Quel est le plus grave problème en France, qui nécessite que les députés écrivent des propositions de loi ? Le terrorisme ? Le chômage ? La criminalité ? Les inégalités ? L'intégrisme ? La fraude fiscale ? Vous n'y êtes pas : ouest-france.fr/education/le-d

· Web · 35 · 11

@bortzmeyer C'est un ripoux-blicain qui parle de novlangue et de totalitarisme…

@bortzmeyer C'est le problème quand il y a trop de députés : ils se dispersent.

@MarcFramboisier @bortzmeyer
Ce type peine à cacher le véritable fond de sa pensée, sans doute le vieux traditionalisme de la domination masculine qui voit cette pratique anecdotique comme une agression.
On peut néanmoins remarquer que ça fait un truc en plus à expliquer aux enfants. Il faut l'introduire quand les élèves sont capables de la comprendre et d'apprécier son avantage, par rapport aux tournures alambiquées que le français impose.

@bortzmeyer
C'est un réac qui cherche à faire parler de lui, faut pas chercher. Pour évoquer 1984 pour justifier l'interdiction d'écrire comme on veut faut oser n'empêche...
Au passage je trouve ça vraiment pénible à lire les .e.s partout.

@Kaleon Et pour cause, il faut utiliser le point médian.

@bortzmeyer Je voulais dire ·e·s, ne connaissant pas par coeur comment écrire se symbole.

@Kaleon Touche Compose . - (ce qui est relativement logique)

@bortzmeyer Ça, c'est fort de café, de parler d'idéologie et de totalitarisme !

Et en même tps, c'est assez amusant de de dire que l'usage de cette nouvelle langue empêcherait toute pensée subversive, alors que c'est précisément ce qu'il est en train de faire...

En effet, est-ce qu'interdire une autre expression n'est pas empêcher des pensées subversives ?

Après, on peut parler d'esthétique, questionner la langue d'usage vs. la langue académique, mais là c'est se réfugier ds 1 autoritarisme.

@r3vlibre @bortzmeyer
non non, il fait tout très bien : la guerre c'est la paix, tout ça ... donc le totalitarisme c'est la démocratie et l'académie c'est la liberté poétique ...
y a pas une faute, il suis le manuel parfaitement ;)
(sauf qu'on avait dit que non, 1984 c'était pas une manuel, mais bon ... il s'est sans doute autoradicalisé à l'église, je sais pas ... )

@bortzmeyer @sb_51_
> À l’école je suis plus réservé […] quand je vois les difficultés qu’on a à bien consolider la lecture

Il a raison. Les textes avec les points médians sont une horreur à lire. Il y a tellement d'autres manières de neutraliser la langue que d'insérer de immondices typographiques.

@sb_51_ Et tu les lus comment, les points médians à tes enfants ?
@bortzmeyer

@Augier
Et bien prennons l'exemple : le·a rédacteur·trice oralement je dirai "le rédacteur ou la rédactrice"

@bortzmeyer

@sb_51_ Du coup, question : qu'est-ce que ça coûte d'écrire « le rédacteur ou la rédactrice » directement ? Ça réduit l'effort mentale, ça se lit bien, bref, c'est cool !
@bortzmeyer

@Augier Je dirais la faignantise de beaucoup, personnellement mon esprit est habitué aux écritures différentes (les opérateurs en physique sont une autre forme d'écriture et une gymnastique mentale). Par contre pour avoir vu des petits écrire, il faut être patient·e : 2 lignes d'écriture au tableau = 10/15 minutes d'écriture jusqu'en 6e ... 20/25 pour les enfants ayant des dys(quelquechose)...

@bortzmeyer

@sb_51_ Je pense pas, non. Et je pense que c'est la pire chose à faire pour les dys. On a tellement d'autres manières. La règle de proximité, les deux genres, etc.
@bortzmeyer

@bortzmeyer

Je propose qu'on oblige tout homme politique à lire Orwells. Ça devient ridicule.

@Ambraven @bortzmeyer Ça pourrait leur donner encore plus d'idées… Maintenant qu'ils sont lancés…

@bortzmeyer c est bien connu: parler de l orthigraohe, c est pour detourner l attention d autre chose.

@bortzmeyer
"...La lettre de M. Aubert est notamment cosignée par les députés LR Valérie Boyer, Xavier Breton, Annie Genevard ou Bérengère Poletti, dont plusieurs sont membres de « l’entente parlementaire pour la famille », fondée en 2012 pour tenter de faire barrage à l’ouverture du mariage à tous les couples."

la fine équipe !

@Nabis Faut pas être méchant avec LR : c'est dur d'être plus à droite que Macron, il faut beaucoup travailler !