Les réseaux sociaux californiens sont à la communication numérique ce que les engins motorisés sont à la ville.

D'abord, c'est très pratique, et quand on les utilise on se fiche des externalités.

Comme les fabricants de voiture, les fabricants de ces réseaux trichent et détruisent le monde.

L'usage entraîne des comportements toxiques, le buzz et na notoriété permettent de passer en force.

Ces réseaux deviennent l'unique moyen de communiquer avec des institutions : monopole radical (Illitch).

Suivre

Précision imprécise sur le concept de monopole radical d'Ivan Illitch.

Le monopole radical c'est : la voiture est une innovation qui, quand elle se répand, oblige tous les autres à y venir.

Parce que les autoroutes entravent les chemins piétons, ruptures dans le pays.

Parce que c'est dangereux d'être le seul à aller à l'école à vélo si les autres sont en voiture.

· Web · 1 · 11 · 6

@ffeth J'ajouterai que dans un monde mené par la compétition, ne pas avoir de moyen de transport rapide peu être considérer comme manque de compétitivité et d'ailleurs, dans certaines situations, être reprocher.

Le monopole radical pourrait donc s'appliquer à toute innovation qui peut constituer un critère de compétitivité.

Inscrivez-vous pour prendre part Ă  la conversation
Mastodon - Gougère Network

Vive les gougères ! mnt-by: @yapret @papaeng89