Show newer

Raclette.world

raclette.world/

N'importe quoi. Allons vite déposer welsh.world.

RFC 9141: Updating References to the IETF FTP Service

L' distribuait un certain nombre de documents en . Ce service, ftp.ietf.org, va être interrompu. Mais un certain nombre de continuent à le citer comme source. Comme on ne peut pas modifier un RFC après publication, notre RFC 9141 fait la liste des mises à jour à lire pour corriger ces RFC et indiquer la nouvelle source des documents.

bortzmeyer.org/9141.html

Follow the FSF's thirty-five years of advocating for software freedom with our timeline project: u.fsf.org/3fc #userfreedom

Entendu en séminaire, pour parler d'un professeur d'économie qui est en outre japonais : « professeur d'économie japonaise »

Voilà où on en arrive avec l'écriture inclusive et la règle d'accorder l'adjectif avec le mot le plus proche !

Sometimes I like to read weird books written by people who are a bit crazy. Right now I'm reading one written by someone claiming to be an evolutionary psychologist, claiming that Buddhist teachings are literally true, because they match how we evolved.

I keep wanting to ask him what is in his opinion the evolutionary advantage of an immortal soul and by what mechanism that could have evolved.

It is fascinating (in a sad / terrible way) that people still discuss 240/4 and now 127/8 as a possible resource for global IPv4 addresses.

(Don't try to convince me, I'm on a IPv6 only network, you do you.)

En conclusion, un des intervenants conseille de lire de la science-fiction :-)

Show thread

Et là on parle du « solarpunk » courant de SF né en Amérique Latine, où on sauve le monde avec des énergies renouvelables en circuit court.

À quand le Framapunk, avec un monde post-apocalyptique où il n'est resté que des logiciels libres ?

Show thread

Une participante cite deux écrivains africains de SF, Deji Bryce Olukotun et Nnedi Okorafor. Vous connaissez ?

Show thread

Début du débat, avec un étudiant de SciencesPo qui fait son mémoire sur la représentation des catastrophes (pile le sujet) notamment en non-Occident.

Show thread

Question de fond : est-ce que les dystopies sensibilisent / mobilisent ou bien ont-elles une fonction d'habituation, faisant qu'on banalise les catastrophes ? (Voire de relativisation, « notre monde n'est pas si mal ».)

Show thread

« La science-fiction nous dit : "Il y a toujours une alternative". Bon, parfois, elle n'est pas riante. »

Show thread

Depuis 1990, plus de guerre nucléaire dans la fiction (alors que les bombes sont toujours là !), d'autres catastrophes sont à la mode.

Show thread

C'est assez cool, finalement, comme webinar, ça change de la Covid-19, du djihadisme, ou du réchauffement planétaire.

Show thread

Maintenant, on passe au cœur du sujet, la représentation de la guerre nucléaire par la fiction.

Show thread
Show older
Mastodon - Gougère Network

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!