Suivre

Excellente synthèse par Numérama de la question de l' et du en ligne, et de pourquoi la proposition du gouvernement est mauvaise numerama.com/politique/637160-

@bortzmeyer Sur le pseudonymat oui, mais d'un point de vue plus général, sur l'anonymat, non.

L'anonymat parfait ou l'authentification forte et parfaite des utilisateurs dans les réseaux numériques type internet est une question politique et technique liée à l'architecture même des réseaux TCP/IP ou de télécommunication en général, et même liée à l'architecture des systèmes à microprocesseurs.

Pour l'aborder de façon exhaustive, il faut s'intéresser à deux choses très

@bortzmeyer différentes :

• Quel résultat (Question d'ordre politique, philosophique, sociétale) souhaite-t-on obtenir ? Anonymat parfait, authentification parfaite ? Les deux, l'un ou l'autre, ou les deux de façon conditionnelle ? On peut même aborder cette question de façon beaucoup plus globale et conceptuelle en revisitant la question "qu'est-ce qu'une information ou qu'est-ce que devrait être une information dans un réseaux numerique ?".

• Ensuite il faut faire un

@bortzmeyer bilan du réel honnête, intègre, et exhaustif : Qu'est-ce que permettent de faire les architectures de systèmes à microprocesseurs ou des réseaux numériques actuels ?

• Puis voir quel type de modifications conceptuelles, architecturales et fonctionnelles il faudrait apporter aux systèmes numériques et aux réseaux de télécommunication pour pouvoir obtenir les résultats désirés.

Cette question est donc abordée de façon ridiculeusement superficielle dans cet

@bortzmeyer article, tout autant que le ministre.

Aucune nuance entre les notions absolues d'authentification forte ou d'anonymat parfait, et ces mêmes notions mais de façon conditionnelle, à savoir sous quelles conditions garanties et inviolables un anonymat parfait et garanti pourrait être levé, ou à l'inverse, une information totalement authentifiée pourrait être anonymisée a posteriori.

D'un point de vue conceptuel, une information devrait pouvoir changer de statut, et

@bortzmeyer passer de l'anonymat parfait à l'authentification parfaite ou inversement, de façon conditionnelle, garantie de manière inviolable.

Pour avoir étudié en détail ces questions, l'architecture des systèmes numériques actuels, ou l'architecture des réseaux de télécommunication actuel, dont l'internet sur basé sur TCP/IP n'ont absolument pas été conceptualisés et conçus nativement pour permettre ces objectifs.

On fait du bricolage, avec les moyens du bords.

@bortzmeyer Pour atteindre ces objectifs, il fauudrait révolutionner complètement les concepts d'information, dans les systèmes à microprocesseur et dans les réseaux de télécmlunication pour qu'ils intègrent conceptuellement et nativement cette notion d'état mutable conditionnel garanti, anonymat ou authentification parfait, de toutes les informations dans les systèmes numériques ou les réseaux.

Et on en est à des années lumière, je sais même démontrer formellement que c'est

@bortzmeyer impossibles sur les bases conceptuelles et architecturales actuelles.

"Architecture is Law".

Quand vous aurez compris cela, vous pourrez enfin envisager sortir des modèles actuels totalement pourris, defaillants, limités, et dépassés, et enfin aborder ces questions avec une hauteur de vue convenable.

Signé :

Un crypto-anarchiste situationiste.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon - Gougère Network

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !