Suivre

À la présentation du CNNum (Conseil National du Numérique) sur leur rapport sur l'interopérabilité des réseaux sociaux cnnumerique.fr/Interoperabilit

Ping @quota_atypique Tu y est ?

Myriam El Andaloussi, la rapporteuse, note que la légitimité à réguler les « plate-formes » vient de leur position dominante (les GAFA ont ***beaucoup*** plus d'utilisateurs que le fédivers).

Afficher le fil de discussion

« Nous écartons l'idée d'imposer l'interopérabilité à tous les réseaux sociaux. » (seulement les gros, en simplifiant)

Afficher le fil de discussion

« L'interopérabilité permettrait aux utilisateurs d'un rézosocio A d'écrire à ceux d'un rézosocio B. » Bientôt utilisateur@twitter.com depuis le fédivers ?

Afficher le fil de discussion

« réseaux sociaux systémiques  » (pour parler des GAFA). Cet adjectif a du succès en ce moment.

Afficher le fil de discussion

Et maintenant le panel de discussion sur l'  au .

Serge Abiteboul commence.  « Ça gonfle, d'avoir plusieurs rézosocios. Il faut simplifier »

Afficher le fil de discussion

[C'est vraiment le plus mauvais argument en faveur de l'interopérabiité.]

Afficher le fil de discussion

Lucas Verney « faut-il assurer l'interopérabilité par des API ou par un protocole commun ? »

[ Ce qui est agaçant, avec ce genre de discussions, c'est qu'on repart souvent de zéro. Ce point a été largement discuté dans l'élaboration du rapport .]

Afficher le fil de discussion

Cecilia Alvarez estime qu'il y a déjà tout ce qu'il faut (notamment dans le ) et qu'il n'est pas nécessaire d'en rajouter dans l'.

[Sinon, même technique que Lucas Verney, parler de plein de choses pour éviter d'exprimer une opinion claire sur le sujet du jour. Elle nous explique même le B A BA de la protection des données personnelles, que tout le monde dans l'assistance connait.]

Afficher le fil de discussion

Inviter Facebook et Snapchat à parler de la lutte contre les GAFA, c'est comme inviter le MEDEF à discuter de l'impôt sur la fortune. (Bon, d'accord, mauvais exemple.)

Afficher le fil de discussion

Jean Gonie « nous sommes contre l' obligatoire » Bon, au moins, c 'est clair.

« La norme standardisée, c'est la facilité. »

Afficher le fil de discussion

« Il ne faut surtout pas de réglementation contraignante. » Il existe des réglementations facultatives ?

Afficher le fil de discussion

Question de la salle à Facebook « pourquoi avoir supprimé l'interopérabilté [avec XMPP] dans Messenger ? »

Madame Facebook [en minaudant] « oh, je ne sais pas, c'est très technique, comme question »

Afficher le fil de discussion

Les arguments du genre  « je suis pour l'interopérabilité mais elle ne doit pas être imposée par une réglementation contraignante » me font terriblement penser à « je suis pour l'écologie, mais elle ne doit pas être punitive, je veux continuer à rouler en 4x4 »

Afficher le fil de discussion

@bortzmeyer
Dans quel cas la réponse est négative à cette question en fait ?

@lhp22 Quelle question ? Il n'y en avait pas dans le dernier pouète.

@bortzmeyer
Pardon, c'était le poulet d'avant, sur la question de la nécessité de la mise en place de l'intéropérabilité entre réseaux sociaux.

@lhp22 Officiellement, tout le monde est pour l'interopérabilité. En pratique, Lucas Verney et Cecilia Alvarez ont joué la méthode « ouh là là, vous ne vous rendez pas compte, c'est très compliquay, il va falloir du temps » afin d'enterrer le projet.

@bortzmeyer Qu'il y a tout ce qu'il faut pour… protéger les utilisateurs ? 🤔

@bortzmeyer Elle voulait dire "c'est très politique ça comme question" non ? Pourquoi elle est là si elle peut pas répondre aux questions sur l'interopérabilité ? 🤔 C'est une dame-épouvantail ?

@maiwann Le panel était, comme souvent, de peu d'intérêt : des très longs discours, aucun dialogue, aucune interactivité.

C'est la dame de Facebook qui a parlé le plus longtemps, de loin, mais comme elle était la seule femme, il doit y avoir à peu près parité des temps de parole :-)

@bortzmeyer t'en penses quoi du Cnnum ?

Pour moi ça rassemble à une association de startuppers biberonnés à BFM-Business

@bortzmeyer Oui, le filigrane c'est « on va pas se faire suer avec ça. »

@bortzmeyer

N'empêche que Facebook est bien content que les pages web et les formats d'images et de vidéos soient interopérables pour aller récupérer leur contenu pour l'afficher chez eux, mais laisser tout le monde afficher le contenu de Facebook ailleurs...

@sebsauvage @bortzmeyer

Un truc m'interpelle (parmi d'autres) : c'est l'utilisation du terme "plateformes systémiques" pour désigner les GAFAM.

Pour moi, il y a un enjeu fort à ne pas faire de langue de bois comme avec "entreprises à impact", "plan de sauvegarde de l'emploi", "démocratie participative", etc

@Ebothorel posait d'ailleurs la question : twitter.com/framasoft/status/1

@pyg @sebsauvage @Ebothorel C'est la faute de Rokhaya Diallo, qui a popularisé l'adjectif « systémique » :-)

Déplier

@pyg @sebsauvage @bortzmeyer @Ebothorel J’ai du mal avec la définition donnée sur le « capitalisme de surveillance ». J’ai l’exemple typique de Mastodon qui n’a rien à voir avec le capitalisme et la surveillance mais dont les grosses instances sont aussi « à réguler » et ne devraient pas échapper à une éventuelle interopérabilité & cie.

Déplier

@pyg @sebsauvage @bortzmeyer @Ebothorel Au delà de ne pas faire de langue de bois il me semble surtout totalement inadapté… Dans le systémique il y a une dimension de construction sociale collective ce qui n'est pas du tout le cas quand on parle GAFAM… Ça me paraît être juste une récupération de très mauvais goût voir même limitet insultante quand on en connaît l'origine.

@sebsauvage @bortzmeyer Ouais… Pour les entreprises, la nécessité de interopérabilité commence à partir de là où ils n'ont pas réussi à choper le monopole. Si Microsoft avait réussi son coup avec MSN dans les années 90, on serait sûrement en train de débattre sur l’interopérabilité des réseaux. On l'a échappé belle d'une certaine façon.

@charly @bortzmeyer

C'est *excatement* ça.
Les entreprises sont trop contente que l'interopérabilité existe quand ça leur permet de monter leur business.

Une fois qu'elles ont le monopole, couper l'intérop permet d'éviter d'avoir à lutter contre la concurrence en gardants leur base utilisateur captive.

C'est une solution de facilité, de paresse.
Une solution totalitaire.

Déplier

@bortzmeyer Ça s’appelle une ligne directrice… On a vu ce que ça donne avec le RGPD… #OnSeTorcheAvec

@bortzmeyer

Ovi da ! Payer les parts patronales des alaires de ces employés. Nombrevses les GROSSES entreprises qvi sont en « délicatesse » avesqve les services de recovvrements et qvi après movlte fois avoir plevré dans les manches dv président et de son ministre dv moment on révssi à solder levr dettes par vne simple amendes d'vn montant fort dérisoire en comparaison av montant de la svs-dicte dette.

Amende dont le montant ne va pas dans les caisses des organismes soiavx flovés mais dans les caisses de l'État.
@bortzmeyer

En réalité, tv n'as besoin d'inviter ni les vns ni les avtres. Iels ont les moyens de se faire écovter.

"Une régulation asymétrique et ex-ante pourrait ainsi viser spécifiquement les plateformes systémiques."
Contrairement à la pratique des consultants, cette phrase est grammaticalement correcte.
Je la garde, ce doit pouvoir resservir.

@bortzmeyer

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon - Gougère Network

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !