question @bortzmeyer un .fr expiré et non renouvelé, libéré il y a 48h et racheté depuis par un margoulin qui le met "aux enchères" y'a-t-il un moyen simple de le réobtenir ?
(sachant que c'était une association de fait sans aucune structure juridique ...)

Suivre

@vincib C'est mal parti, alors. Comme d'habitude, d'abord la négociation gentille, puis les proécdures de justice privée (payantes et sans résultat garanti).

PS : camarades militants, activez TOUJOURS TOUJOURS TOUJOURS l'auto-renouvellement des noms de domaine.

@bortzmeyer @vincib

Comme pour les backup, la bonne question à se poser n'est pas "si" mais "quand" murphy débarquera

@bortzmeyer mouaip, je me doutais... c'est youdot.io les pénibles qui cybersquettent le tout. no luck :(

@bortzmeyer C'est mal foutu le DNS pour les dates d'expiration quand mm. Pas de RFC pour résoudre ça ?

L'auto renouvellement est dépendant de la relation client/registrar ? Tous le permettent-il ?

@al Mais cela n'a rien à voir avec le DNS. C'est juste la politique locale d'avitaillement des noms de domaines. Ce n'est pas du ressort des RFC, ça n'a rien de technique.

@al À ma connaissance, en effet, tous les BE ne permettent pas l'auto-renouvellement. C'est un des éléments du problème : les gens qui enregistrent un nom de domaine (que ce soit pour une association ou une entreprise) étudient rarement quel BE choisir. Ils prennent un peu au hasard.

@al Sinon, en plus de / à part l'auto-re nouvellement, il est recommandé d'inscrire la date de renouvellement sur son agenda. Gérer un nom de domaine n'est pas du « tire et oublie ».

@bortzmeyer Pour la gestion de l'agenda j'ai fini par monitorer ça via du check nagios.

@al Attention, il n'y a pas toujours expiration, et pas toujours un BE (politique locale, tout ça). eu.org n'a pas d'expiration. Dans les TLD, .bf n'en a pas.

@bortzmeyer @al En plus si on regarde le whois (ou RDAP) du registre, en gTLD, la date d'expiration qu'on y voit y est trompeuse, car tient compte de l'auto renouvellement implicite dans tous les gTLDs.

@al @bortzmeyer 1) il n'a aucune raison d'attendre le dernier moment (je suis sûr qu'il y a contre exemple mais sinon le renouvellement ajoute toujours une année a la date d'expiration donc résultat identique quelque soit le moment où c'est fait) et 2) les noms "importants" devraient être directement enregistrés pour 10 ans (ou en tout cas plus qu'un an). Les prix augmentent plus qu'ils ne diminuent, donc c'est sensé. Et permet de lutter contre des situations comme .ORG bientôt ...

@bortzmeyer Et si on a la marque et qu'on l'utilise dans le même contexte qu'eux, et qu'on attaque sur ça, tu penses qu'on peux arriver à qqchose ? (désolé, c'est des amis et je tenais à leur projet ... ;( )
(/me est déjà sur le site de l'INPI :) )

@vincib IANAL donc prudence avec mes conseils. Je dirais que ça me semble plaidable mais les associations veulent rarement se lancer dans cette démarche.

C'est comme les sauvegardes : il vaut mieux prévenir que guérir.

@vincib @bortzmeyer En .FR il y a 2 procédures alternatives de résolution des litiges (la justice est toujours l'autre alternative). Dans les deux cas, il faut prouver cela: "Susceptible de porter atteinte à des droits de propriété intellectuelle ou de la personnalité, sauf si le demandeur justifie d'un intérêt légitime et agit de bonne foi ;" Il y a aussi la jurisprudence de disponible mais en pratique entamer une telle procédure sans utiliser un avocat est risqué... 1/x

@vincib @bortzmeyer Quant à marque vs domaine, il faut évidemment que la marque ait été déposé avant le domaine sinon ca sera du "reverse hijackinkg". 2/2

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon - Gougère Network

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !