Arrivée à la fête de l'Humanité. Comment on met l'émoji café avec Tusky ?

« L'histoire émancipe » avec Mathilde Larrère, dont le présentateur dit « elle écrit beaucoup sur Twitter, parfois 25 tweets de suite »

Mathilde Larrère note que l'histoire des luttes, c'est aussi des micro-luttes peu spectaculaires. Elle cite l'exemple d'ouvrières qui mettent des affiches anti-chef dans les vestiaires de la boite. Envoyer un pouète, ça marche aussi ?

Mathilde Larrère note que faire une histoire populaire nécessite de se poser la question des sources. Les sources les plus connues ne parlent que des gens d'en haut. Il faut aller chercher ailleurs. Exemple : au 19e siècle, les interrogatoires de police sont une des sources de la parole populaire.

« Quand je mets dans mon CV que je fais plein de tweets, on me dit que ce n'est pas du vrai travail. »

« La vulgarisation, en histoire, c'est un sport de combat high-level. » (Mathilde Larrère à la )

« Il ne faut pas remplacer le roman national, de droite, par un roman partisan de gauche. On peut aliéner avec Louise Michel et émanciper avec Jeanne d'Arc. » (Mathilde Larrère à la )

Certainement le talk à cette fête où Twitter est le plus souvent mentionné.

Maintenant, au village libriste, le débat sur les licences à réciprocité.

Ah, j'apprends qu'un tribunal belge a admis une fois la licence CC-NC et condamné celui qui avait vendu une œuvre sous cette licence.

Follow

Lionel Maurel introduit le débat sur l'agnosticisme économique du libre. Faut-il laisser une grosse boite capitaliste utiliser le libre. Oui (Richard Stallman) ou non (Telekommunisten, licence PPL) ?

Risque : que le libre devienne un « commun du capital », partagé, mais entre boites capitalistes.

Si on restreint la liberté aux gentils, faut-il restreindre selon l'usage (cas de CC-NC, interdiction de l'usage commercial) ou selon l'organisation (limiter l'usage aux entreprises de l'économie sociale et solidaire) ?

Il y a un droit à la formation, on pourrait créer un droit à la contribution sociale (X % du temps de travail pour faire du logiciel libre ou du Wikipédia). (Lionel Maurel note qu'évidemment Macron ne le fera pas.)

@bortzmeyer cette question m'intéresse beaucoup ! Qui sont les intervenants ?

@veevax
@bortzmeyer

Il y a eu un échange là dessus entre Lionel Morel (me semble t'il) et @pyg

@veevax Yann le Pollotec (PCF), Lionel Maurel (Quadrature du Net), Betty Mekri (Creative Commons, pas sûr de l'orthographe de son nom).

Sign in to participate in the conversation
Mastodon - Gougère Network

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!