Arrivée à la fête de l'Humanité. Comment on met l'émoji café avec Tusky ?

« L'histoire émancipe » avec Mathilde Larrère, dont le présentateur dit « elle écrit beaucoup sur Twitter, parfois 25 tweets de suite »

Mathilde Larrère note que l'histoire des luttes, c'est aussi des micro-luttes peu spectaculaires. Elle cite l'exemple d'ouvrières qui mettent des affiches anti-chef dans les vestiaires de la boite. Envoyer un pouète, ça marche aussi ?

Mathilde Larrère note que faire une histoire populaire nécessite de se poser la question des sources. Les sources les plus connues ne parlent que des gens d'en haut. Il faut aller chercher ailleurs. Exemple : au 19e siècle, les interrogatoires de police sont une des sources de la parole populaire.

« Quand je mets dans mon CV que je fais plein de tweets, on me dit que ce n'est pas du vrai travail. »

« La vulgarisation, en histoire, c'est un sport de combat high-level. » (Mathilde Larrère à la )

« Il ne faut pas remplacer le roman national, de droite, par un roman partisan de gauche. On peut aliéner avec Louise Michel et émanciper avec Jeanne d'Arc. » (Mathilde Larrère à la )

Certainement le talk à cette fête où Twitter est le plus souvent mentionné.

Maintenant, au village libriste, le débat sur les licences à réciprocité.

Ah, j'apprends qu'un tribunal belge a admis une fois la licence CC-NC et condamné celui qui avait vendu une œuvre sous cette licence.

Lionel Maurel introduit le débat sur l'agnosticisme économique du libre. Faut-il laisser une grosse boite capitaliste utiliser le libre. Oui (Richard Stallman) ou non (Telekommunisten, licence PPL) ?

Risque : que le libre devienne un « commun du capital », partagé, mais entre boites capitalistes.

Si on restreint la liberté aux gentils, faut-il restreindre selon l'usage (cas de CC-NC, interdiction de l'usage commercial) ou selon l'organisation (limiter l'usage aux entreprises de l'économie sociale et solidaire) ?

Il y a un droit à la formation, on pourrait créer un droit à la contribution sociale (X % du temps de travail pour faire du logiciel libre ou du Wikipédia). (Lionel Maurel note qu'évidemment Macron ne le fera pas.)

Débat plutôt décevant. Je ne savais pas que Survie était devenu une officine pro-Gbagbo, présenté comme un petit ange sans défaut. Globalement, approche très campiste (les ennemis de nos ennemis sont non seulement nos amis mais ils sont parfaits).

Et j'ai mal pris la défense systématique des pouvoirs en place (Gbagbo, Kadhafi) contre les méchants rebelles. Éloge des dictateurs et rejet des rébellions, ça ne fait pas très communiste.

@bortzmeyer cette question m'intéresse beaucoup ! Qui sont les intervenants ?

@veevax
@bortzmeyer

Il y a eu un échange là dessus entre Lionel Morel (me semble t'il) et @pyg

@veevax Yann le Pollotec (PCF), Lionel Maurel (Quadrature du Net), Betty Mekri (Creative Commons, pas sûr de l'orthographe de son nom).

@bortzmeyer Oh mince j'aurais bien aimé être là !
Y aurait-il un replay quelque part par hasard ?

je compatis , à pole emploi non plus , ils ne comprennent pas le temps que ça prend 😀 @bortzmeyer

@bortzmeyer

C'est vrai de tout temps. Les archives (ou le peu d'archives) du chaſtelet donnent un très vague éclairage sur la vie du peuple de Paris. Certaines « quasi certitudes » des détails de la vie de François de Montcorbier viennent de là. D’ailleurs l'édition de « La pléiade » des œuvres d'icelui contiennent copie de ces pièces.

@bortzmeyer

Si il n'y avait pas de mandat de l'ONU concernant la Libye, pensez vous que c'est parce qu'il y avait une raison ?

En 2016, la commission des affaires étrangères du Parlement britannique publie un rapport affirmant que l'intervention militaire « fut fondée sur des postulats erronés », que la menace d’un massacre de populations civiles a été « surévaluée » et que la coalition n'a pas « vérifié la menace réelle pour les civils » ;

@bortzmeyer

elle estime également que les véritables motivations de Nicolas Sarkozy étaient de servir les intérêts français et d'« améliorer sa situation politique en France »

fr.wikipedia.org/wiki/Interven

Bref certaines personnes autorisées sont allées se servir...

Fi des milliers, dizaines de milliers, centaines de milliers de vies humaines...

@bortzmeyer

Au delà du nombre de morts, du à cette ingérence d'un autre age, on peut y voir une corrélation directe entre le nombre de personnes sur les routes migratoires des pays d’Afrique agressés, et la montée des extrêmes droites européennes.
Les responsables doivent être montrés du doigt !

@FMR La guerre civile en Lybie (et ses conséquences humanitaires) est bien antérieure à l'intervention occidentale. (Idem en Syrie.) Le responsable, c'est d'abord le dictateur.

@FMR Ah, Kadhafi n'était pas un dicateur violent ?

On peut critiquer les vraies raisons de l'intervention (probablement pas très propres) sans réhabiliter Kadhafi (qui a eu la mort que méritent les dictateurs).

@bortzmeyer

Zéro doute que ce fut un salaud !

Sarko en est un beau spécimen aussi...

@bortzmeyer

Etant contre toute forme de torture, je suis absolument déçu outré (...) que la France ait pu être un maillon, ou pire, dans la chaîne d'action, qui a mené au traitement qui lui fut réservé...

archive.wikiwix.com/cache/?url

Sign in to participate in the conversation
Mastodon - Gougère Network

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!