Déplier

"agrapha" de luvan, plus beau livre paru à La Volte *ever*, immersion dans une communauté de femmes aux alentours de l'an mil : leurs liens, leurs vies, leur langue. Le bouquin, comme la grotte où résonnent les voix, est plus vaste qu'il n'y paraît. Le fond se dérobe. Une aventure de lecture, un unicum.

5/n

Afficher le fil de discussion

BOUQUINS

"Nuestra parte de noche" de Mariana Enriquez, énorme roman d'horreur dans l'Argentine de la dictature avec entités démoniaques, sorciers capitalistes, charniers, traumas familiaux. Il y a du Alan Moore dedans & du Stephen King & des choses totalement enriquezienne. On espère une trad fr courant 2021 aux éditions du Sous-sol.

4/n

"Sounds of Insects : Record of a Mummy" de Peter Liechti, parce que 2020 c'est l'année de La Loupe et des films ultrabizarres déterrés par toutes sortes de Franck Beauvais de facebook. Illustration visuelle du journal intime d'un narrateur parti se cacher dans la forêt mourir de faim. Expérience de spectateur exaspérante=inoubliable.

3/n

Afficher le fil de discussion

"Les oiseaux de passage" de Ciro Guerra & Critsina Gallego, film d'empire du crime organisé à l'états-unienne dans une communauté d'Indiens du désert colombien. Kusturica a mangé Scarface + du réalisme magique.

2/n

Afficher le fil de discussion

allez, je le mets ici aussi

Trucs tops de cette année flop :

FILMS

"La terre du milieu" de Juliette Guignard, docu d'une heure nez sur le sujet dans une famille de retournés à la terre, la mère, les gamins, la marge, le climat qui chauffe, et socialement. C'est beau comme du Clément Cogitore, c'est le monde tel qu'il est maintenant, ça hante longtemps.

1/n

Afficher le fil de discussion

(sauf le top, il faudra laisser à Jérôme le temps de mettre en ligne, quelle feignasse, tiens)

Afficher le fil de discussion

Good morning. Back at work today, and the draw is the Five of Pentacles with a reminder that it’s okay to ask for help if you’re struggling.

J'ai hésite entre Tarnac et Le génie lesbien d'Alice Coffin. Ce dernier est très bon, même si certains passages m'ont laissée dubitative, mais j'ai plus appris avec Tarnac, et c'est ce que je recherche avec la non fiction.

Côté romans, Rosewater de Tade Thompson est en réalité ex aequo avec Le passeur. Thompson est un excellent auteur, son roman est fabuleusement bien construit, mais j'ai privilégié la boule d'émotion que m'a filé Le passeur pour faire mon choix.

Afficher le fil de discussion

"Puisque les machines font tout le boulot" est le produit des usines virtuelles Zanzibar. On peut le lire, le fabriquer ou tout déléguer à des robots.

zanzibar.zone/2020/12/23/puisq

Opinion impopulaire (encore que probablement pas tant que ça dans ma tl) :

Les droits d'auteurs ne devrait pas s'étendre après la mort de l'auteur. Et même avant, les droits d'exploitations ne devraient pas s'étendre à plus de 10 ans. ( Sauf si l'auteur continu d'exploiter la licence à la limite... )

Soyons honnêtes : sauf pour quelques exceptions, ça ne changerait pas grand chose à la vie des auteurs. Et les exceptions, surtout aujourd'hui, auraient les moyens de se faire connaître. Les héritiers d'auteurs ne devraient pas avoir de droit particulier sur les oeuvres qui ne sont pas les leurs.

Ce dimanche 03/01, pour décapsuler la décennie qui s'ouvre, les Nouvelles par email vous invitent à Wittelsheim (68310) quelques jours avant le premier confinement : retour sur le site d'enfouissement de déchets toxiques de StocaMine, au fond d'une gigantesque mine de potasse désaffectée. Du presque-journalisme, avec notes de bas de page, références, lexique et photos de Jerome Spenlehauer. Ca paraîtra également dans le magazine Jef Klak de début d'année. Abonnez-vous !

leo-henry.com/npe.html

"Les mains qui font et tissent sont les mêmes que celles qui défont et détissent, le vrai engendre le faux, le faux engendre le vrai.
- Maigre consolation pour un affligé.
- Il n'y a pas de consolation, mon pauvre ami, l'homme est un animal inconsolable."

José Saramago, "Le Radeau de pierre"

j'ai vu petit aigle, aussi,
un faisan,
une salamandre
et une roussette qui s'est laissée caresser

Afficher le fil de discussion

il vous est arrivé des trucs cools en 2020 ? de mon côté, en essayant de percer le couvercle :

- rerelire le Seigneur des anneaux à voix haute, cette fois avec les enfants
- passer un niveau 1 de plongée
- camping sauvage + meilleur voyage en stop ever (avec les enfants, encore)
- écrire un bouquin en vacances (oui, bon)
- deux nouveaux amis, dont un en Argentine
- une campagne de jeu de rôle avec une table de 9-40 ans

Le pouce-pied (ou poucepied) de l’Atlantique-est (Pollicipes pollicipes) est une espèce de crustacés cirripèdes marins à pédoncule charnu et court, qui vit fixé aux rochers battus par les vagues. Son aire de répartition se limite à la zone intertidale le long de la côte atlantique de l’Europe et de l’Afrique du Nord

fr.wikipedia.org/wiki/Pouce-pi

En vadrouille sans bouquin - comptant en recevoir mon ondée saisonnière - j'ai fini par prendre "Le Radeau de pierre" de José Saramago dans la bib beauparentale. C'est admirablement écrit, très drôle (define= Saramago) & dans cet étonnant genre littéraire qui lui est propre (le hard fantastique ?) Un traitement réaliste minutieux & attaché à l'humain de postulats incroyables. Dans celui-ci : la péninsule ibérique se détache d'Europe & part à la dérive. Mets les voiles, 2020 !

Elbakin le sait, Mille Saisons arrive. Inscrivez-vous avant le 10/01/20 si vous ne voulez rien de rien de rien rater.

elbakin.net/fantasy/news/26398

(Je triche un peu & prends de l'avance.)

Déplier
Mastodon - Gougère Network

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !