Today’s card is the Ten of Swords, and everything is fine. Really. And if it’s not - if you’re maybe just hanging on as best you can - then remember the pain will end and you’ll come out stronger for surviving it

Je me souviens quand @rmd m'a conseillé 7 de Tristan Garcia. Une claque littéraire, franchement, ça faisait longtemps que je n'avais pas ressenti un tel choc.
Sur Arte Radio vous pouvez écouter l'auteur parler de l'écriture, sa vie et pas mal de choses alors faites vous plaisir après ce premier épisode : arteradio.com/serie/bookmakers
Bonne soirée :)
#podcast #littérature #roman

Ah, j'avais oublié de vous poster une BD assez longue que j'avais faite sur un thé punk. Si, ça existe, je vous laisse découvrir ça :)

Nous sommes aujourd’hui le Tridi 03 Pluviôse de l’an CCXXX (230)
Nous célébrons le Fragon

fr.wikipedia.org/wiki/Ruscus_a

Ah, et puis "Hors-saison" de James Sturm, excellente bédé indé états-unienne traduite chez Delcourt, qui mèle récit de séparation & chronique de l'élection de Trump. Format à l'italienne, bleu noir & blanc, deux cases par planche, ça fait penser à la fois à Spiegelman & à Guibert. Tout est mélangé : l'intime, le politique, les souvenirs, le quotidien, les aspirations, le taf, la famille qu'on a, celle qu'on se fabrique. C'est dense, brillant, émouvant et ouvert de partout. J'ai adoré.

Show thread

Dans "Los peligros de fumar en la cama", premier recueil de nouvelles Mariana Enriquez. Fantastique horreur argentin au top, dans la lignée de "Ce que nous avons perdu dans le feu" (en fr au Sous-sol -reco comme tout ce qu'a écrit l'autrice).

Relu "Château de sable", la bédé de Peeters adaptée par Shyamalan. Dessin virtuose, récit un peu nul.

Tenté "Aspirine" de Sfar, plus que mauvais. Sfar vieillit en vieux porc misogyne. Avec des persos principaux féminins, ça vire au franc malaise.

“Organiser ses rêves comme Aby Warburg organisait sa bibliothèque : l’ordre est un désordre songé.”

Invitation à l’iconophagie :
error.re/iconostase-0/

@ffeth

Le Mot #10

⬛⬛🟨⬛⬛
🟩⬛⬛⬛🟨
🟩🟩🟩🟩🟩

SUTOM #12

🟥🟦🟦🟡🟦🟡🟥
🟥🟦🟡🟦🟥🟦🟦
🟥🟦🟦🟥🟥🟥🟥
🟥🟥🟥🟥🟥🟥🟥

grrr

Thecel de @Leo_Henry. Une relecture que je tenais à faire après le premier Terremer pour voir des liens. Il y en a, mais c'est du Henry pur jus, avec ce style concis, net, chargé en images et en beaux mots, et qui agit sur moi comme une couette douillet dans laquelle se lover en cas de soucis (genre une pandémie). J'y vois, plus nettement qu'à la première lecture, la dimension hautement politique du texte, mais j'attends avant de tracer un lien précis entre le Guin et Henry.

Cette histoire parle de l'amour, des attentes que l'on peut mettre dans l'être aimé et qui, si on n'y prend garde, peuvent dépasser ce qu'on est en droit de demander.
Ou aime parfois l'autre en espérant qu'il ou elle répare nos blessures, dans l'attente qu'il ou elle incarne notre bonheur tout entier, dans l'idée qu'il doit donner à notre vie un sens qu'elle n'a pas trouvé.
N'est-ce pas excessif pour une seule personne ? N'est-ce pas une attitude trop égoïste pour porter le nom d'amour ? (p.156)

Show thread

"Le mensonge, contrairement à ce qui se raconte pour inciter les plus jeunes à confesser leurs fautes, ne se défait pas avec des mots. Les mots mensongers altèrent la trame de la réalité. L'aveu permet seulement de situer l'accroc, d'en évaluer la gravité et l'éventuelle réparabilité; ce que les mots ont défait, c'est aux actes de tenter de le refaire. Pas aux mots." (p.128)

Show thread

Ketty Steward, "L'Evangile selon Myriam". Un bouquin sur les histoires & ce qu'elles nous disent de la nature humaine, sur comment elles tissent les mondes, comment nous les tissons à notre tour. Magnifique livre sur notre légitimité à nous aproprier *tous* les textes & l'importance de ne jamais cesser de le faire. Très beau & intelligent. J'en ai cueilli quelques bouts pour mon usage personnel (quotes suivent). Ketty Steward creuse un sillon personnel & précieux dans la SFFFF.

"se toquan a una
respondemos todas"

youtube.com/watch?v=-UgyLRjz3O

tout est épique : les paroles, le choeur, l'usage de la musique populaire, les hurlements du public

gros big up, gros frissons

@ffeth Le Mot (@WordleFR) #9 3/6

⬛⬛🟨🟨⬛
⬛⬛⬛🟨🟨
🟩🟩🟩🟩🟩

@ffeth
SUTOM #11 2/6

🟥🟥🟡🟦🟡🟦
🟥🟥🟥🟥🟥🟥

pareil, c'est juste que je veux pas

Show older
Mastodon - Gougère Network

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!