Follow

On a lu "La Règle des noms", une nouvelle d'Ursula le Guin dans l'archipel de Terremer, qui est drôle et effrayante en même temps. On a admiré la finesse du tissage des motifs & des sous-entendus, l'intelligence de la construction. À étudier en cours d'écriture créative.

(Après je me suis dit que j'étais totalement incapable d'un truc aussi cool mais que c'était sans doute pas grave, que tous les récits n'étaient pas *obligés* d'être aussi bons que ceux de le Guin.)

· · Web · 2 · 3 · 5

@Leo_Henry pour moi c’est the farthest shore qui est le plus beau sur le plan du style, mais je suis loin d’avoir tout lu. Mais quel livre magnifique sur la mort.

@Alexdickow9 Chouette, merci ! Earthsea est une aventure collective dans ma maison, du coup on avance lentement, surtout pendant les vacances. Mais je me réjouis.

@Leo_Henry (je sais plus si je l'ai lu, tiens. me semble que si. à part l'intégrale de terremer elle est aussi dans les douze vents du monde, si je me souviens bien non? si c'est bien ça, je l'ai bien lu! mais faudra que je relise en anglais dans l'intégrale) sinon, il y a the five ways to forgiveness qui sont une petite pépite pour moi au niveau approche globale (avec le dit d'aka) et pour la justesse du ton au niveau du récit, je dirais the word for world is forest! (pour ce qui est de terremer, j'en suis toujours à tehanu parce que je peux pas vraiment prendre l'intégrale en anglais hors de chez mes vieux lol)

@Milouchkna

C'est dans les 12 vents du monde, oui ! Une histoire de mage insulaire un peu minable et de trésor dérobé. Pas lu encore les 5 ways to forgiveness, mais je plussoie de ouf sur le Dit d'Aka & le Nom du monde est forêt.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon - Gougère Network

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!