Suivre

Mise à jour de l'été : quelques liens, critiques, programme des npe, et début du feuilleton HGO.

leo-henry.com/html/accueil.htm

@Leo_Henry du coup, une question qui me vient à l'esprit : d'habitude, pour tes autres projets de roman, tu écris d'avance un plan très précis ou tu te lances dans l'aventure à l'aveugle (en prenant soin de faire plein de recherches quand même)

@Swarx

ça dépend des bouquins ! mais assez largement à l'aveugle quand même - c'est quelque chose que je me suis un peu forcé à apprendre - suivre un plan a tendance à interférer avec mon envie d'écrire : si je sais où je vais, à quoi ça sert de faire le boulot pénible ?

@Leo_Henry @Swarx J'ai changé de méthode, un peut sans faire exprès, moi. C'était assez libérateur (j'en parlerai plus quand le livre sortira), mais en effet, ça dépend des bouquins. A chaque projet sa méthode, je dirais.

@marshotel @Leo_Henry intéressant ! Merci pour les infos. J'ai essayé plusieurs fois de faire un projet avec un plan détaillé, mais cette préparation préliminaire m'effrayait pour des raisons que je n'arrive toujours pas à m'expliquer. En revanche, je laisse mariner mon prochain projet plus longtemps que les précédents, dans l'espoir d'arriver à un truc dont je suis plus content

@marshotel @Swarx

Et est-ce que tu vois une différence avec le scénar de bédé ? Parce qu'évidemment, le découpage force à une certaine forme de planification, mais j'ai quand même l'impression que la marge d'impro n'est finalement pas si différente que ça.

@Leo_Henry @marshotel Ce que je peux dire aussi, c'est que dans mes articles scientifiques - qui relèvent aussi de la créativité, et je ne parle évidemment pas que des miens -, je n'ai pas de plan spécifique avant la rédaction, mais le plan bouge sans arrêt. J'imagine que pour un roman ça doit marcher souvent de la même manière

@Swarx @Leo_Henry oui et non. Ca dépend vraiment des romans. Mes trucs pour ados ont été écrit en suivant scrupuleusement un synopsis qui était très détaillé. J'ai ajouté de la chair, c'est tout. Et j'ai plutôt bien aimé faire ça. Mais j'ai aussi adoré cette chute sans fonds de partir en impro sur mon dernier roman.

@Leo_Henry @Swarx Oui une certaine forme de planification. Mais quand tu rédiges, ça revient au même, finalement. Le plus différent à mes yeux, en bd, c'est que tu ne peux pas trop revenir en arrière. Une fois que c'est dessiné, c'est fini (tu peux encore tricher sur les dialogues). Donc, faut pas se planter sur la planification (alors que tu peux encore beaucoup changer sur la dernière repasse d'un manuscrit).

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon - Gougère Network

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !