Suivre

Maryse Condé, "Célanire cou-coupé", bookcrossing de confinement, édition cheume, reliure biblioteca sauvée du désherbage. Je savais rien du bouquin ni de son autrice & suis emballé : dans le chaos colonial de la Côte d'Ivoire début de siècle déboule une oblat guadeloupéenne, que tous soupçonnent d'être le véhicule de démons. C'est formidablement écrit, gavé, baroque, et peint un monde étonnant. Ça rappelle un peu Water Music de T.C. Boyle, les Feux de l'orchidée de Ducornet.

@Leo_Henry
Je n'ai lu que Moi, Tituba sorcière...noire de Salem qui m'a beaucoup plu.
Du coup je retiens ce titre pour plus tard.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon - Gougère Network

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !