Suivre

"À la fin des années 1980 et au début des années 1990, [Eliane Radigue] se consacre à une œuvre singulière, peut-être son chef-d'œuvre, d'une durée de trois heures, la Trilogie de la mort, dont la première partie, Kyema, Intermediate State, suit le parcours du continuum des six états de la conscience. Une œuvre influencée par le Livre des morts tibétain, par sa pratique de la méditation et par la mort de Pawo Rinpoche et celle de son fils Yves Arman."

hooktube.com/watch?v=SKrZdvqzA

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon - Gougère Network

Vive les gougères ! mnt-by: @yapret @papaeng89